Organisée du 4 au 9 Avril 2017 par la Société des Régates de Concarneau

lundi 6 mai 2013

BON DEPART !
 
Les trois quarts des inscrits à la Solitaire du Figaro ont pris le départ de la Solo Concarneau, dernière épreuve qualificative moins d'un mois avant la Solitaire.
. Des objectifs sportifs et techniques pour chacun.
. Morgan Lagravière (Vendée), un skipper vendéen en tête dans les eaux bretonnes.
 
Il était 15h00 lorsque le comité de course donnait le départ de la Solo Concarneau en baie de la Forêt. Et, malgré l'empressement des figaristes, c'était un "bon départ". Sur les pontons ou sur le plan d'eau en cours de procédure, la tension était latente. Trente figaristes, parmi les meilleurs de la classe qui s'alignent sur une régate à quatre semaines du départ de la Solitaire du Figaro, c'est rarement pour faire un parcours de santé ... Si la majorité d'entre eux disent être à Concarneau pour tester les réglages de leur bateau, leur jeu de voiles neuves ou trouver le bon rythme, ils sont aussi là pour s'observer et montrer à leurs concurrents de quoi ils sont capables.
Rapidement, la flotte se divise en deux groupes sur le plan d'eau. A droite notamment, Yann Eliès (Queguiner Matériaux - Leucémie Espoir), Claire Pruvot (Port de Caen Ouistreham), Thierry Chabagny (Gedimat), Fredéric Duthil (Sepalumic) ; à gauche, les skippers que l'on retrouve en tête ce soir : Morgan Lagravière (Vendée), Jérémie Beyou (Maître CoQ), Paul Meilhat (Skipper Macif 2011), Nicolas Lunven (Generali). A la première marque de passage, Linuen, qui marque la sortie de la baie de la Forêt, c'est un vendéen, Morgan Lagravière, qui s'offre la première place devant les finistériens familiers des lieux ... Impressionnant par son aisance et sa vitesse, le Champion de France de Course au Large en Solitaire 2012, devance Jérémie Beyou (Maître CoQ) et Paul Meilhat (Skipper Macif 2011).
Les 30 skippers sont donc partis pour un parcours de 340 milles. Après le raz de Sein, les concurrents contourneront les Pierres Vertes, marque de parcours au sud de l'île d'Ouessant, qu'ils devraient attendre vers 2 heures dans la nuit de lundi à mardi. Ils redescendront ensuite vers l'île d'Yeu en laissant Belle Ile à tribord. Puis ils reviendront à Concarneau sans marque de passage avant les Birvideaux.
A 19h00, la flotte reste très groupée dans le sud de Penmarch, sous spi et plein vent arrière. Alors que le soleil décline, c'est à une guerre d'empannages que se livrent les skippers, ça promet ...

Welcome !
La Présidente de la SRC, Annick Marrec Martin, a donné le ton en accueillant en anglais, lors du briefing, les six skippers anglo-saxons. Les deux skippers de l'Artemis Offshore Academy, Jack Bouttell et Ed Hill, sont en pleine sélection. Y en aura t'il un seul ou deux à participer à la prochaine Solitaire du Figaro ? Réponse à l'issue de la Solo Concarneau pour les deux bizuths. Sam Goodchild, Henry Bomby et Nick Cherry préparent leur deuxième saison Figaro Bénéteau. Quant à David Kenefick, irlandais,  bizuth lui aussi, il fait preuve d'un humour très anglo-saxon en donnant à son bateau le nom de "Full Irish", nom donné au petit déjeuner très complet en Irlande ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire